Caroline Dallaire

Construction, Fabrication

Chaudière-Appalaches

Fondée par les frères Dallaire il y a plus de 60 ans, P.H. Tech crée dès le départ des portes et fenêtres de l’avenir. Avec ses produits novateurs, ses hauts standards de qualité et son équipe de 325 passionnés, ce fleuron lévisien brille d’excellence à travers le Canada, les États-Unis… et plus encore! 

 

 

Partager sur les médias sociaux

Partager sur les médias sociaux

Les prémices...

Des générations de produits ont révolutionné l’industrie

À la tête de P.H. Tech depuis 2015, Caroline Dallaire est fière de prendre les rênes de l’entreprise familiale fondée par son père et son oncle. 

Raymond et Dominique Dallaire sont déjà en affaires lorsqu’ils fondent P.H. Tech en 1962. Ces entrepreneurs généraux dans la région de Québec construisent des maisons et savent bien au fait qu’il est difficile de trouver des portes et fenêtres de qualité. Leurs clients s’en plaignent souvent. 

 

 

Ingénieux et visionnaires, ils prennent alors l’initiative de les inventer. En dessinant leurs plans de portes et fenêtres, les deux frères tracent le chemin qui a permis à des générations de produits de révolutionner l’industrie. Leur passion et leur souci de la qualité leur ouvrent ainsi toutes grandes les portes du succès. 

C’est souvent comme ça que les démarrages d’entreprise surviennent. Les gens voient un besoin et décident de le régler parce qu’il n’y a rien qui leur plaît sur le marché.

 

Le travail de production démarre ! 

Après un an ou deux, Raymond et Dominique se chargent eux-mêmes de la fabrication et lancent le travail d’extrusion à Lévis, en louant des locaux qui leur servent d’atelier. Lorsque P.H. Tech s’autosuffit financièrement, les frères Dallaire ferment leur entreprise de construction. « Ils se sont dédiés uniquement à faire des portes et fenêtres. » 

À partir des années 1970, ils font construire à Lévis une usine qui subit plusieurs agrandissements successifs, dont le dernier se réalise en 2018. 

Comme les fondateurs visent la bonne cible avec des produits de qualité dans un marché qui leur est familier, P.H. Tech connaît une croissance rapide. « Ils connaissaient la construction. Ils connaissaient bien les besoins des contracteurs. » 

Couronnés de prix à l’international, leurs produits novateurs prennent aussi la voie de l’exportation vers les États-Unis et même de l’Europe. 

Construction

image

Le matériau de l’avenir !

image

Au début des années 1960, les portes et fenêtres en Amérique du Nord sont essentiellement construites en bois. Étant régulièrement exposées aux pluies et à l’eau, celles-ci se dégradent trop rapidement et nécessitent beaucoup d’entretien. 

À la recherche de solutions durables, les frères Dallaire commencent à intégrer à leurs fenêtres le polychlorure de vinyle (PVC), dont l’utilisation est encore marginale. Ils concluent rapidement qu’il s’agit d’un matériau d’avenir. 

En 1978, ils deviennent des précurseurs en concevant des portes-patio en bois et en PVC pour remplacer l’aluminium. 

De nouvelles générations de produits, entièrement fabriqués de PVC, voient ensuite le jour vers la fin des années 1980. « Ces étapes ont été majeures dans le développement ! » 

L’équipe se retrousse les manches et change toute la machinerie sur le plancher de la production afin que la nouvelle technologie soit adaptée aux types de PVC utilisé. En réussissant ce tournant audacieux, P.H. Tech devient un leader dans l’extrusion de cadres en PVC brevetés. 

 

Le Soleil, 1976

Précurseurs

 

Aujourd’hui, tout est en PVC… il nous reste qu’une seule porte avec du bois et il n’y a plus aucun bois dans nos fenêtres ! 

 

Tissé serré avec les manufacturiers 

Chaque joueur dans la chaîne industrielle des portes et fenêtres joue un rôle bien défini. « Nous, on développe, on teste les produits. On développe les moules pour fabriquer les extrusions et on extrude. » 

Autrement dit, l’équipe utilise une poudre de PVC qui chemine à travers une ligne d’extrusion et qui prend la forme souhaitée selon les moules retenus. Ce procédé de transformation en continu fabrique les profilés de PVC pour les portes et fenêtres, qui sont envoyés aux manufacturiers qui les assemblent. 

« On ne vend à aucun consommateur ni à aucun distributeur. Juste aux manufacturiers ! » 

Et l’équipe développe une relation privilégiée avec eux. Avec un service clés en main, elle les soutient pour qu’ils obtiennent les résultats voulus. « Cette relation est importante pour nous ! » 

Ce lien donne l’occasion d’être branchés sur les besoins des manufacturiers et permet au département en Recherche et développement (R. et D.) de proposer sans cesse des produits tendance qui tiendront leurs promesses. 

On a bâti notre réputation sur la qualité, la durabilité et la performance, c’est ça qui nous démarque ! 

 

La seule femme sur le plancher 

Caroline fait ses débuts au sein de l’entreprise dans le cadre d’un travail d’été, en 1993, alors qu’elle étudie en génie industriel à l’École Polytechnique à Montréal. 

Elle est ravie de collaborer à autant de projets d’ingénierie. Entre autres, elle doit identifier de nouvelles façons d’alimenter la machinerie avec la matière première et implanter un système d’entreposage pour optimiser l’espace. 

« Je suis retournée faire ma dernière année et un poste d’ingénieur d’usine s’est ouvert après mes études. J’ai décidé de revenir parce que je trouvais ça l’fun ! » 

À l’époque, quelques femmes travaillent dans les bureaux ou à la quincaillerie, mais cette jeune diplômée est la seule fille à la production parmi les quelque 70 hommes de l’usine. 

Ça ne m’a pas arrêtée. J’ai eu beaucoup de gars trippants qui m’ont aidée et qui m’ont fait avancer. Ils ont pris le temps. J’ai eu de bons mentors ! 

 

Énergie & passion 

 

Elle plonge ! 

Plongée dans le feu de l’action, Caroline se voit confier toujours plus de responsabilités. 

Rapidement, j’ai rencontré les clients, j’étais dans le comité de direction. De fil en aiguille, j’en ai pris un peu plus large.

Durant cette période, les deux fondateurs se retirent graduellement du quotidien des opérations, tout en demeurant actifs au sein du conseil d’administration. Raymond y siège jusqu’à son décès en 2015. Durant cette même année, Caroline accède à la présidence. 

Quant à Dominique, il vend ses actions et tire sa révérence trois ans plus tard.

Caroline ainsi qu’un fonds d’investissement privé canadien se portent alors acquéreurs de l’entreprise et de ses filiales en 2018. Une croissance effrénée les attend… 

image

Vision et valeurs...

Un décollage en accéléré

Dès qu’elle prend les commandes comme présidente, Caroline, entourée et épaulée par une équipe extraordinaire, apprend à piloter à la vitesse grand V. P.H. Tech connaît un décollage fulgurant. 

De 2015 à aujourd’hui, le chiffre d’affaires a plus que doublé. « Ça a brassé… C’était exigeant, mais on a vraiment pris notre envol. Les ventes, l’entreprise… tout a vraiment explosé. C’est l’fun! C’est bon pour le futur. » 

 

Création

 

La crise du logement qui sévit depuis quelques années ainsi que le manque de main-d’œuvre contribuent à stimuler le marché de la construction, autant au pays que chez les voisins du Sud. 

Il y a un manque de main-d’œuvre partout. On veut plus d’immigrants, mais il faut les loger! 

Aussi, avec la pandémie, le secteur de la rénovation se porte également très bien. « Le confinement a exacerbé la demande en rénovation. Tout le monde a utilisé son argent pour l’investir dans sa maison. » 

« Ce sont vraiment de bonnes années ! » 

Performance

image

Des affaires d’or avec les voisins

image

P.H. Tech fait des gains majeurs dans le marché américain, qui avait perdu des plumes durant la récession de 2006 à 2008, alors que plusieurs entreprises américaines de portes et fenêtres avaient cessé leurs activités. L’entreprise de Lévis saisit cette occasion en or. 

« Durant les dernières années, on a fait une grosse percée aux États-Unis. On a vraiment eu une belle croissance là-bas. » 

Ce vaste marché de l’autre côté de la frontière motive l’ouverture d’une deuxième usine d’assemblage à Swainsboro en Géorgie en 2021. La première avait vu le jour à Leetsdale en Pennsylvanie en 1982. 

Le but, c’est d’avoir une présence là-bas pour que les clients américains puissent acheter d’une entité américaine et qu’ils se sentent chez eux avec leurs fournisseurs. 

P.H. Tech dessert également toutes les provinces canadiennes. D’un océan à l’autre, la demande est au rendez-vous. 

Nous avons des partenaires d’affaires loyaux et performants à travers le Québec et le Canada.

 

Croissance & loyauté

 

Eurêka !

P.H. Tech assume toujours sa raison d’être et carbure à l’innovation pour trouver des solutions adaptées aux besoins et tendances des différents coins du globe. 

Ce qui se vend au Québec, ce n’est pas nécessairement ce qui se vend en Colombie- Britannique ou aux États-Unis. C’est culturel, les fenêtres! Les gens n’achètent pas nécessairement les mêmes sortes de fenêtres partout.

Voilà pourquoi P.H. Tech développe une gamme de modèles très variés en fonction des besoins des marchés respectifs. Par exemple, les Québécois préfèrent les fenêtres à battant qui s’ouvrent avec une manivelle, mais les Américains adoptent davantage les fenêtres à guillotine ou coulissantes. 

Les portes et fenêtres sont conçues et testées pour résister aux infiltrations d’eau et d’air ainsi qu’à la pression du vent, et elles tiennent leurs promesses. 

Si tu mets une fenêtre P.H. dans ta maison, dans 20 ans, elle va être encore là et elle va fonctionner très bien! 

image

La météo a le dernier mot

image

Adaptation

D’ailleurs, les conditions météorologiques influencent grandement l’équipe en R. et D. dans la conception des produits. 

« La façon de construire l’épaisseur des murs n’est pas pareille d’un endroit à l’autre. Nos fenêtres au Québec sont plus épaisses parce qu’il fait froid. On fait des murs plus épais, plus isolés. C’est vraiment très particulier à chaque région. » 

Que dire des nombreuses tempêtes tropicales qui poussent le département en R. et D. à créer des fenêtres qui résistent aux ouragans pour protéger les habitants de la Floride, notamment ! 

Les compagnies d’assurances ont des normes très élevées. Les codes du bâtiment sont devenus très exigeants, donc on a adapté plusieurs produits pour répondre aux normes. C’est un beau défi! 

 

Amateurs de défis avertis 

Caroline a étudié en génie industriel et elle est particulièrement stimulée par les projets qui foisonnent. Si on lui demande de produire une fenêtre en PVC qui a l’apparence du bois, son équipe s’exécutera. 

On a développé une technologie où on a été capables de modifier le fini et de teindre le PVC. On a travaillé longtemps pour faire ça! 

Ces passionnés adorent aussi se creuser les méninges pour créer des produits écoresponsables, qui intègrent de la matière recyclée. 

P.H. Tech est fière de sa dernière création en matière de porte-patio, dotée de trois panneaux au lieu de deux. « On a développé des portes coulissantes qui offrent plus d’ouverture. »

Projets

image

Tendre la main aux joueurs de l’industrie

Rassembleuse, P.H. Tech collabore avec tous les joueurs de l’industrie pour relever le grand défi de l’efficacité énergétique. 

Tous les cinq ans, Énergy Star monte la barre en demandant aux entreprises du milieu de la construction de meilleures performances énergétiques. 

« Cela a beaucoup bougé depuis les 20 dernières années. C’est majeur dans l’industrie ! C’est sûr que nos produits doivent répondre à ces demandes. » 

P.H. Tech se prépare d’ailleurs à mettre en marché une nouvelle plateforme de fenêtres dotées de verre plus épais, qui permet d’intégrer davantage de couches d’air isolantes, pour aller chercher de meilleures performances thermiques. « Ça nous demande de revoir tous nos produits. » 

Aussi, d’ici 2030, le gouvernement du Canada veut que les fenêtres aient une performance nettement meilleure en matière d’efficacité énergétique. 

Technologiquement, l’industrie ne sait pas encore comment elle va faire pour répondre à cette exigence. 

Il y a encore de la R. et D. à faire mais nous allons y arriver! 

 

Tous autour d’une même table 

Le travail d’équipe est essentiel pour atteindre les cibles gouvernementales. Caroline siège depuis une douzaine d’années au sein du conseil d’administration de l’Association de vitrerie et fenestration du Québec (AVFQ). Cette concertation avec les autres entreprises est essentielle. 

On pourrait être en compétition, mais on a des enjeux communs.

Lorsque le gouvernement veut fixer de nouvelles normes, les membres de l’association en discutent. 

« On travaille de concert et on informe les acteurs de l’industrie. Toutes ces  discussions sont importantes. » 

Tous les joueurs sont interdépendants et doivent fournir un effort concerté. Par exemple, les avancées de l’industrie du verre influencent beaucoup la chaîne de résultats, car ce matériau occupe la plus grande surface du produit. 

« Il y a des laboratoires qui simulent les performances énergétiques. On travaille avec eux dans le design. On leur envoie les produits. Ils nous donnent du feed-back. » 

 Il faut que tout le monde s’améliore parce que sinon on n’arrivera pas à atteindre les cibles.

Solution

image

Le plaisir de performer

image

L’ingrédient essentiel pour atteindre de tels résultats : des employés engagés qui sont heureux d’aller travailler… 

La présidente éprouve une grande fierté d’avoir la confiance d’environ 325 travailleurs répartis dans ses quatre usines. 

Il y a des employés qui sont ici depuis 40 ans. Quand ils partent, je me dis qu’on a réussi à faire vivre ces familles pendant tout ce temps.

Qu’ils soient nouveaux ou doyens, tous les employés méritent d’évoluer dans un milieu de travail sain, où le respect doit régner en tout temps. 

« Il y en a qui disent que c’est évident, mais il faut le faire vivre au quotidien. C’est vrai dans nos interactions, dans nos communications, dans tout ce qu’on fait. » 

La direction se fait aussi un devoir de rendre cet environnement plaisant, tout en donnant le goût de repousser les limites. Le fait de concevoir des produits qui ont l’air de « simples rectangles » peut paraître banal. Cependant, quand l’énergie et la vision de l’équipe réussissent à les transformer en portes et fenêtres de l’avenir, c’est la touche P.H. Tech qui opère… 

 

Confort

On fait des produits durables, on fait des produits qui se recyclent, qui sont efficaces énergétiquement, on bâtit du confort pour les usagers et on a du fun en le faisant! 

Du plaisir, il faut en avoir pour attirer le personnel, surtout quand le recrutement incarne le défi de l’heure dans une région comme Chaudière-Appalaches où le taux de chômage est quasi inexistant. 

« P.H. Tech est un bon employeur et je trouve que c’est gratifiant ! » 

 

Travailleurs

 

L’accueil chez P.H. Tech 

En 2021, l’entreprise accueille ses premiers travailleurs étrangers pour pourvoir des postes à la production. 

« On a environ 13 nationalités dans toute l’usine. » 

Valorisant le travail d’équipe, l’employeur met les bouchées doubles pour former cette relève et l’imprégner des couleurs de P.H. Tech. Caroline trouve important que les nouveaux employés, quelles que soient leurs origines, s’intègrent à la famille. 

Tout seul, ça va vite, mais ça va moins loin. En équipe, c’est beaucoup plus porteur ! 

En plus de prendre soin des employés, le souci de bien servir le client demeure une priorité. 

« Quand on fait quelque chose, il faut toujours se demander si c’est dans l’intérêt des clients. C’est important ! »

Meilleurs de jour en jour

Pour devenir meilleurs de jour en jour, la performance est une responsabilité de chacun au quotidien. Les membres du personnel sont constamment appelés à mesurer la qualité et l’efficacité de leur travail. 

« Si on n’a pas réussi à 100 %, il faut se demander comment on fait pour l’atteindre ? » En d’autres mots, s’il y a un écart entre le résultat souhaité et le résultat obtenu, leur responsabilité est de trouver les solutions pour le réduire et continuer de progresser. 

Normalement, ce qu’on veut, c’est livrer à temps le bon produit. Il faut focusser là-dessus.

Comme jamais, chaque gain de performance s’avère une victoire, car la croissance des dernières années affecte la capacité de production. Et même si la demande ne cesse d’augmenter, la pénurie de personnel complexifie le portrait. 

« Avant, on avait les machines et on avait juste à embaucher des travailleurs. Présentement, c’est notre principal challenge. »

image

En coulisse...

Passionnée du développement 

 

Caroline Dallaire
Présidente de P.H. Tech 

 

Caroline Dallaire se sent comme un poisson dans l’eau chez P.H. Tech. Quand elle joint l’entreprise fondée par son père et son oncle, vers la fin de ses études universitaires en génie industriel, elle est stimulée par la multitude de projets à réaliser, soutenue par une équipe allumée. 

Depuis 2015, elle porte le chapeau de présidente, cette position qui l’amène à s’occuper de la gestion globale de l’entreprise. 

« Mon rôle est de m’assurer qu’on s’en va dans la bonne direction, qu’on a les bons joueurs et les bons systèmes pour y arriver. » 

Passionnée par le développement de produits, elle continue de s’impliquer en R. et D. et elle reste toujours en contact avec les clients. 

« Cette relation reste importante ! » 

 

Bien entourée pour le prochain « step »

À l’été 2022, P.H. Tech a été rachetée par des dirigeants, avec l’appui de Banque Nationale Placements Privés et Desjardins Capital. Caroline Dallaire est heureuse de compter sur une nouvelle équipe de direction maintenant actionnaire. 

La présidente siège dorénavant au comité de direction avec ses nouveaux actionnaires, soit : le directeur des ventes Stephen Bronson, le directeur aux opérations au Canada, Normand Roberge, celui des États-Unis, Michael Andrade, ainsi que la directrice des finances, Claudia Lapointe. 

C’est un bon mixte de compétences. C’est l’fun d’avoir une équipe de direction qui est investie et qui voit à plus long terme.

Comme P.H. Tech a vécu une très forte croissance au cours des dernières années, la préoccupation de la direction est de stabiliser les activités et d’établir un plan de match en fonction des nouveaux objectifs. 

« On est à revoir l’organisation pour être sûrs qu’on a l’équipe pour faire le prochain « step », qu’on a les outils en main et qu’on peut continuer la mission. » 

Équipe

image

Une esquisse de l'avenir...

La passion toujours vive !

Animée par la passion et la persévérance qui lui ont valu ce succès, la nouvelle équipe de direction se prépare à ouvrir une nouvelle fenêtre sur une multitudes d’occasions d’affaires. 

« Il y a encore beaucoup de choses à mettre en place. Avec la pandémie, il y a eu beaucoup de défis. Nous avons beaucoup appris et nous devons renforcer nos méthodes et nos systèmes. 

Les projets d’avenir passeront certainement par le recrutement et la formation de nouveaux employés pour augmenter la capacité de production, et ainsi répondre à l’explosion de la demande, tout en continuant de prendre soin des clients canadiens et américains qui sont au cœur de l’entreprise. 

Développer un nouveau contact d’affaires peut prendre deux à trois ans avant de se traduire par la signature d’un contrat. Caroline en est consciente et elle sait que la patience porte fruit, car les relations sont durables. 

On ne perd pas de client en général. Une fois qu’ils sont ici, ils ne s’en vont plus.

Chez P.H. Tech, prendre le temps de bien faire les choses a toujours fini par payer et le plaisir de s’y investir avec cœur demeure le plus grand moteur qui soit. C’est la recette du succès de P.H. Tech qui réussit depuis 60 ans… 

Il faut être très persévérant. Il faut être très passionné. Il faut y croire. Il faut vraiment y croire. Il faut s’entourer d’une bonne équipe.

« Pour réussir, ça prend des leaders dans les bons postes. Et il faut avoir du fun, je pense. Parce que sans plaisir, c’est difficile, car c’est beaucoup de travail. Il faut vraiment aimer ça ! »

Réussite

image

PH Tech

8650, boul. Guillaume-Couture
Lévis (Québec) G6V 9G9

418 833-3231

phtech.ca

Direction de l’édition : Audrey Dallaire
Auteure : Caroline Lepage
Conception graphique : Liliane Racine
Révision : Marcelle Racine

À lire aussi
dans le même
secteur d'activités


Construction, Fabrication

PH Tech – English

Construction, Fabrication

Chaudière-Appalaches

PH Tech – English | Récit PH Tech – English | Récit

Groupe Cambli – English

Fabrication

Montérégie

Groupe Cambli – English | Récit Groupe Cambli – English | Récit

Elema – English

Construction, Ingénierie

Montréal

Elema – English | Récit Elema – English | Récit

AGT Robotics – English

Fabrication

Mauricie

AGT Robotics – English | Récit AGT Robotics – English | Récit

Tremcar – English

Fabrication

Montérégie

Tremcar – English | Récit Tremcar – English | Récit

Norda Stelo – English version

Construction, Ingénierie

Capitale-Nationale

Norda Stelo – English version | Récit Norda Stelo – English version | Récit

Paber Aluminium – English

Fabrication

Chaudière-Appalaches

Paber Aluminium – English | Récit Paber Aluminium – English | Récit

Jambette – English

Fabrication

Chaudière-Appalaches

Jambette – English | Récit Jambette – English | Récit

EcoloPharm – English

Fabrication

Montérégie

EcoloPharm – English | Récit EcoloPharm – English | Récit

Archex (EN)

Fabrication, Kiosques d'expositions

Montréal

Archex (EN) | Récit Archex (EN) | Récit

Groupe Diamantex

Construction

Capitale-Nationale

Groupe Diamantex | Récit Groupe Diamantex | Récit

GBI

Ingénierie

Capitale-Nationale, Lanaudière, Laurentides, Montérégie, Montréal

GBI | Récit GBI | Récit

Entreprise Courtval

Fabrication

Estrie

Entreprise Courtval | Récit Entreprise Courtval | Récit

Norda Stelo

Construction, Ingénierie

Capitale-Nationale

Norda Stelo | Récit Norda Stelo | Récit

Industries Mailhot

Fabrication

Lanaudière

Industries Mailhot | Récit Industries Mailhot | Récit

Elecso

Construction

Montérégie

Elecso | Récit Elecso | Récit

Habitalogik

Construction

Saguenay-Lac-Saint-Jean

Habitalogik | Récit Habitalogik | Récit

Groupe Module Construction

Construction

Montréal

Groupe Module Construction | Récit Groupe Module Construction | Récit

Conceptromec

Fabrication

Estrie

Conceptromec | Récit Conceptromec | Récit

Construction & Expertise PG

Construction

Montérégie

Construction & Expertise PG | Récit Construction & Expertise PG | Récit

Groupe Cambli

Fabrication

Montérégie

Groupe Cambli | Récit Groupe Cambli | Récit

À venir

Seneca

Ingénierie

Montréal

Seneca | Récit Seneca | Récit

Archex

Fabrication, Kiosques d'expositions

Montréal

Archex | Récit Archex | Récit

MÉTATUBE

Fabrication

Saguenay-Lac-Saint-Jean

MÉTATUBE | Récit MÉTATUBE | Récit

J.M. Demers

Construction

Chaudière-Appalaches

J.M. Demers | Récit J.M. Demers | Récit

Infrastructel

Ingénierie

Montérégie

Infrastructel | Récit Infrastructel | Récit

Metalium

Fabrication

Montérégie

Metalium | Récit Metalium | Récit

CEVICO

Construction

Saguenay-Lac-Saint-Jean

CEVICO | Récit CEVICO | Récit

Tremcar

Fabrication

Montérégie

Tremcar | Récit Tremcar | Récit

Précision SF Tech

Fabrication

Lanaudière

Précision SF Tech | Récit Précision SF Tech | Récit

EcoloPharm

Fabrication

Montérégie

EcoloPharm | Récit EcoloPharm | Récit

AGT Robotique

Fabrication

Mauricie

AGT Robotique | Récit AGT Robotique | Récit

Les Industries Rainville

Fabrication

Montérégie

Les Industries Rainville | Récit Les Industries Rainville | Récit

LABPLAS

Fabrication

Montérégie

LABPLAS | Récit LABPLAS | Récit

Shalwin

Fabrication

Mauricie

Shalwin | Récit Shalwin | Récit

Produits Métalliques Bussières

Fabrication

Chaudière-Appalaches

Produits Métalliques Bussières | Récit Produits Métalliques Bussières | Récit

RG Solution

Construction, Fabrication

Estrie

RG Solution | Récit RG Solution | Récit

Beaucinox

Fabrication

Chaudière-Appalaches

Beaucinox | Récit Beaucinox | Récit

Metalilux

Fabrication

Laurentides

Metalilux | Récit Metalilux | Récit

MegLab

Fabrication

Abitibi-Témiscamingue

MegLab | Récit MegLab | Récit

Tiges 4 saisons

Fabrication

Centre-du-Québec

Tiges 4 saisons | Récit Tiges 4 saisons | Récit

Techni-Arp

Construction, Services

Capitale-Nationale

Techni-Arp | Récit Techni-Arp | Récit

Paber Aluminium

Fabrication

Chaudière-Appalaches

Paber Aluminium | Récit Paber Aluminium | Récit

MMS laser

Fabrication

Centre-du-Québec

MMS laser | Récit MMS laser | Récit

Recyc PHP

Économie sociale, Fabrication

Centre-du-Québec

Recyc PHP | Récit Recyc PHP | Récit

Les Branchés Lunetterie

Commerce de gros et détail, Fabrication, Services

Laurentides

Les Branchés Lunetterie | Récit Les Branchés Lunetterie | Récit

Jambette

Fabrication

Chaudière-Appalaches

Jambette | Récit Jambette | Récit

Distillerie 3 lacs

Fabrication

Montérégie

Distillerie 3 lacs | Récit Distillerie 3 lacs | Récit

Enviro Confort

Construction

Chaudière-Appalaches

Enviro Confort | Récit Enviro Confort | Récit

V Création

Fabrication

Laurentides

V Création | Récit V Création | Récit

Gabion Express

Construction

Chaudière-Appalaches

Gabion Express | Récit Gabion Express | Récit

Elema

Construction, Ingénierie

Montréal

Elema | Récit Elema | Récit

Ferreol

Fabrication

Capitale-Nationale

Ferreol | Récit Ferreol | Récit

Les Industries Phomère

Fabrication

Capitale-Nationale

Les Industries Phomère | Récit Les Industries Phomère | Récit

Équipement St-Germain

Construction, Transport & Entreposage

Capitale-Nationale, Montérégie

Équipement St-Germain | Récit Équipement St-Germain | Récit

À lire aussi
dans la même
région


Chaudière-Appalaches