Read the english version

Peter Brereton

Communication, technologie & Technologie de l'information, Transport & Entreposage

Montréal

Fier de célébrer son 40e anniversaire depuis sa fondation en 1983, Tecsys est un fournisseur informatique mondial de solutions optimisant la chaîne d’approvisionnement des entreprises. Desservant le domaine de la santé, du commerce de détail ainsi que plusieurs marchés complexes, ce chef de file propose des solutions dynamiques pour l’approvisionnement, l’exécution des commandes, la gestion des entrepôts, la distribution et le transport des marchandises. La fine pointe de la technologie contribue à l’essor d’entreprises !

Partager sur les médias sociaux

Partager sur les médias sociaux

Les prémices...

Une affaire de famille

Peter Brereton et son frère Dave sont originaires de la ville de Toronto, mais Montréal est la ville qui les voit naître professionnellement.

C’est lors d’une rencontre familiale,
pendant le temps des Fêtes en 1983,
qu’ils discutent d’un projet entrepreneurial. En plus d’avoir des atomes crochus, les frères sont passionnés par l’informatique et les technologies. Diplôme de programmation
en poche, ils décident de fonder Tecsys,
une entreprise d’informatique.

Nous avons décidé
de faire équipe et d’essayer quelque
chose !

Peter travaille dans le domaine de la
vente à Toronto, alors que son frère Dave,
qui est aussi vendeur à l’époque, est installé
à Montréal où il a acheté une maison.
Ainsi, il est plus simple pour Peter
de déménager dans la métropole.

« Mon frère est de neuf ans mon aîné.
Il avait une hypothèque à payer, alors que
de mon côté, la seule chose que je possédais était une voiture Chevy Nova. »

Peter emménage donc à Montréal pour démarrer une compagnie avec Dave. Cette région ne lui est pas étrangère, car il a passé plusieurs vacances hivernales au Québec avec ses parents au cours de son enfance.

« Je me suis toujours senti
chez moi au Québec ! »

En dépit de tous les défis qu’entraîne le démarrage d’une entreprise, les deux entrepreneurs sont motivés.

« En 1984, nous partagions un local à l’arrière d’un commerce de matériel informatique.
En 1985, on travaillait dans le sous-sol
de Dave à Pierrefonds jusqu’en 1987,
année lors de laquelle nous avons loué
nos premiers bureaux. »

image

Une idée qui a fait du chemin

À leurs débuts, Peter et Dave sont des revendeurs à valeur ajoutée dans la région
de Montréal. Ils achètent des produits
qu’ils vendent aux États-Unis, d’autres
qu’ils font traduire et revendent à Montréal. Ils implantent des logiciels de gestion pour toutes sortes d’entreprises.

Dave vendait des ordinateurs et moi j’installais des logiciels.

La compagnie connaît une croissance intéressante et les deux entrepreneurs en viennent à développer leur propre logiciel conçu spécifiquement pour les importateurs, nombreux à Montréal.

Nous avons
commencé à développer un logiciel qui suit les inventaires de marchandises arrivant
au port. Un logiciel complet qui détient toutes
les solutions pour
les importateurs.

À l’aide de ses solutions informatiques facilitant la logistique des entreprises,
Tecsys contribue à faire croître de nombreuses petites entreprises. En fait, la compagnie d’informatique permet aux entreprises d’organiser la gestion de leur chaîne d’approvisionnement. Ce qui les
rend hautement efficaces !

 

Christine Alarie, John Reichert,
Jim Moffat et Peter Angione

 

Unique

L’incertitude plane

image

Du début jusqu’au milieu des années 90, le monde des affaires
québécois connaît un important ralentissement.

Il y avait
beaucoup d’incertitude dans l’air.

C’est lors de cette période de flottement
que Tecsys décide de tenter sa chance
en sol américain.

« Cela ne faisait pas partie du plan initial, mais nous avons décidé de sortir du
marché local. Le marché américain est tellement vaste ! »

Les deux associés se rendent compte
que le logiciel qu’ils ont conçu permet
une assistance qui répond parfaitement
aux besoins des fournisseurs de la multinationale Walmart. Ces fournisseurs deviennent donc leurs principaux clients.

C’est à ce
moment que nous
avons connu
une croissance significative.

Des programmeurs salvateurs

L’équipe Tecsys se fait appeler les sauveurs du marché des fournisseurs, puisqu’elle permet à de petites entreprises — parfois en difficulté —
de se structurer en ce qui concerne la logistique, de se ressaisir
et ainsi de devenir plus performantes.

Elle aide notamment une modeste compagnie torontoise, détaillant
et importateur de lunettes de soleil.
Cette entreprise tente en vain que
Walmart devienne l’un de ses clients.

Grâce aux solutions informatiques offertes par Tecsys, cette organisation améliore les rouages de sa chaîne d’approvisionnement
et Walmart leur donne une chance de distribuer leurs produits dans l’un de ses magasins. L’expérience se déroule merveilleusement bien !

 

Logistique

 

L’année suivante, Walmart leur a permis de distribuer leurs produits dans plusieurs magasins. La troisième année, ils sont devenus le principal fournisseur de lunettes de soleil de Walmart en Amérique du Nord.

« Alors, cette petite compagnie torontoise est passée de 8 millions en revenus à
100 millions en trois ans. »

Peter observe que lorsqu’une compagnie périclite, il s’agit souvent de la logistique qui bat de l’aile. Des expéditions qui ne sont pas faites dans les délais convenus et des multinationales qui facturent les fournisseurs pour ces retards. S’ensuit une spirale descendante qui mène parfois à la faillite.

 

Parfois, on nous appelle les sauveurs du marché des fournisseurs de Walmart. Ces compagnies seraient sens dessus dessous si ce n’était de nos systèmes. Nous les aidons à gérer et
à planifier.

Poussées de croissance

En 1986, l’expansion de Tecsys est telle que la
compagnie a besoin d’investisseurs externes
pour la soutenir. Plusieurs grandes sociétés
investissent dans l’organisation : la Caisse de
dépôt et placement du Québec, Innovatec,
Quorum Growth de Toronto.

Montréal est une
excellente ville pour
soutenir financièrement
les compagnies de
services informatiques.
On y trouve des
agences réputées,
de bons investisseurs
en technologie.

En 1998, Tecsys devient une société
publique lors du phénomène de la bulle
technologique. Avant l’avènement du bogue
de l’An 2000, l’effervescence que connaît
le marché des technologies est sans pareil.
« C’était complètement fou ! Des milliers de
compagnies se hâtaient pour changer leur
système. » De 1997 à 1999, Tecsys connaît
une impressionnante ascension.

Au début des années 2000, plusieurs
entreprises se lancent dans le commerce en
ligne. Le marché technologique en bourse est
à la hausse. C’est une année florissante pour
Tecsys, dont la valeur des actions passe de
2 $ en 1999 à 50 $ en 2000.

En 2001, cette bulle
a pété et les compagnies
d’informatique ont connu
des difficultés.

Tecsys n’y échappe pas et la valeur de
ses actions chute à 0,60 cents. Le chiffre
d’affaires de la compagnie se voit diminuer
de plus de la moitié.

Malheureusement,
nous avons dû
mettre des centaines
d’employés à pied !

 

Bulle technologique

 

Se retrousser les manches

Dave, qui a quitté l’entreprise de 1995
à 2001 pour se consacrer à la direction
de l’organisme à but non lucratif Youth
Unlimited, vient prêter main-forte à son frère
lors de cette période difficile. Peter et Dave
sont les deux figures de proue de Tecsys
pendant environ cinq ans. Ils se partagent
les responsabilités afférentes à la direction
de l’entreprise.

Ils entreprennent de développer de
nouveaux marchés et misent sur la
distribution générale complexe, toujours afin
d’aider les entreprises à organiser leur chaîne
d’approvisionnement de façon optimale.
L’entreprise de services informatiques
vend ses logiciels à des réseaux hospitaliers
américains qui accusent un retard sur
le plan de la logistique.

« Tout était fait manuellement ! Les acteurs
du système de santé perdaient un temps
précieux à chercher des équipements. »

L’équipe Tecsys reprend ainsi du poil
de la bête et devient leader des solutions
de chaînes d’approvisionnement dans
les réseaux hospitaliers américains.
L’entreprise rafle pratiquement tous
les contrats dans ce domaine qui
nécessite une logistique complexe.

Le réseau Trinity
Health compte un peu
plus de 90 hôpitaux qui
utilisent nos systèmes
de gestion.

image

Un chef de file

image

En 2022, la réputation de Tecsys la précède. L’entreprise montréalaise
fait affaire avec plusieurs multinationales partout à travers le monde.
La plateforme est offerte en différentes langues, dont l’anglais,
le français, l’espagnol, l’italien, l’allemand et l’arabe.

Tecsys compte parmi ses clients : Kmart,
qui est le plus grand détaillant en Australie,
le géant des cosmétiques Sephora en
France, Ubisoft et Nissan, qui utilisent
leur plateforme partout en Amérique du
Nord, même au Mexique. Sans oublier de
nombreux hôpitaux américains.

C’est gratifiant
d’avoir créé une
plateforme dont
l’utilité est mondiale.
Nous collaborons avec
de grandes compagnies qui
nous font confiance et
nous en sommes fiers !

 

Universel

 

image

Vision et valeurs...

Des figures inspirantes

L’un des premiers mentors de Peter Brereton est son père. Animé par la flamme entrepreneuriale, il a toujours baigné dans le milieu des affaires.

Il était le vice-président finances de White
Motor. Malgré le fait qu’il rende l’âme alors
que Peter est âgé de seulement 14 ans,
il reste une figure marquante pour son fils.

« Il a été un excellent coach pour nous, étant
enfants. Il nous a appris à jouer au Monopoly.
Monopoly a tout à voir avec le cash flow ! »

Plusieurs auteurs font office de mentors
pour Peter, qui consacre plusieurs heures à la
lecture malgré son emploi du temps chargé.
Alors qu’il est un jeune entrepreneur,
Le prix de l’excellence de Tom Peters
(The Culture of Excellence), qui est un
ouvrage à succès relatif à la littérature
managériale, marque positivement l’esprit de
Peter. « Cela nous rappelle de nous focaliser
sur un domaine dans lequel on est doué
au lieu de s’éparpiller. » Cet auteur est un
« influenceur clé ».

Peter s’inspire également des concepts
marketing intemporels que relate Geoffrey A.
Moore dans son ouvrage Franchir le gouffre
(Crossing the Chasm). « Il a écrit une série
de livres sur la façon de bâtir le marché
des logiciels. C’est très spécifique à notre
industrie. C’est excellent ! »

Le président de Tecsys a comme habitude de
se tourner vers la littérature pour y trouver
des réponses à ses interrogations et une
mine d’informations. À ses débuts, il y avait
deux ou trois entreprises de service en
informatique, ce qui limitait les possibilités
d’avoir accès à un mentor.

Il n’y avait pas de
gens à qui l’on pouvait
se référer localement !

Le dirigeant de Tecsys participe à
The Enterprise Conference, conférence en
sol californien qui rassemble 100 présidents
d’entreprise en service informatique sur une
base annuelle. « Il y a un bon nombre de
conférenciers, mais tu peux aussi rencontrer
des gens qui dirigent une entreprise
plus grande ou plus petite que la tienne.
On s’entraide. Cette conférence a été
très bénéfique pour moi ! »

Fidéliser ses talents

L’équipe Tecsys embauche plusieurs individus gradués des universités montréalaises, dont Concordia, l’UQAM et les Hautes Études Commerciales.

Ces universités
forment de grands
talents dans le
domaine informatique
et technologique.

Le multiculturalisme et par
conséquent, le multilinguisme
rendent le bassin de talents
encore plus diversifié et riche.

Peter Brereton se fait un point d’honneur de défendre cette mission : le bien-être de ses employés et de ses collaborateurs. À travers les années, son équipe et lui instaurent un environnement de travail où règnent le respect et la bienveillance.

« Si tu veux attirer des talents, tu peux utiliser des agences de recrutement,
ton site Internet, ZoomInfo, tous ces outils, mais au bout du compte, tu dois créer
un environnement dans lequel les gens
ont envie de travailler. »

 

Respect & bienveillance

 

L’équipe de recherche et développement (R&D) chez Tecsys compte environ 180 personnes, dont 36 % sont des femmes.
« Ce n’est pas très commun dans notre domaine ! » Une employée qui est présente depuis 1984 se plaît toujours autant à oeuvrer au sein de Tecsys.

Les jurons ne sont pas tolérés au sein de la culture organisationnelle de l’entreprise. L’objectif est de maintenir un climat harmonieux propice au respect individuel
et collectif.

 

 

Nous avons travaillé très fort pour créer un environnement agréable dans lequel les employés se sentent bien et en sécurité

En coulisse...

image

L’humaniste

 

Peter Brereton
Cofondateur et président de Tecsys
Programmeur informatique

 

Peter termine ses études secondaires à Toronto et il suit une formation intensive en programmation au collège CDI (Control Data Institute). Il bénéficie d’un prêt gouvernemental. À la suite de l’obtention
de ce diplôme, il travaille un an et demi dans le domaine de la vente avant de démarrer son entreprise.

À l’instar de plusieurs entreprises en démarrage, Peter porte plusieurs chapeaux dès la fondation de Tecsys, et ce, jusqu’à
ce qu’il en assume le leadership en 1995,
année où il succède à son frère Dave.

En 2001, Peter et Dave assurent la présidence de Tecsys jusqu’en 2006. Cette année-là, Dave devient président de l’organisation Youth Unlimited au Canada, et ensuite partout à travers le globe.

Dave demeure membre du conseil d’administration de Tecsys. Ses forces
sont complémentaires à celles de Peter.

J’ai toujours été plus doué sur le plan des technologies, alors que Dave était bon pour gérer la trésorerie (cash flow). Nous avons toujours aimé la résolution de problèmes.

 

Éthique

 

La famille : une grande richesse

Père de quatre enfants et grand-père de onze petits-enfants, la famille revêt une grande importance pour Peter. Deux de ses fils oeuvrent au sein de Tecsys : l’un dirige l’équipe de service à la clientèle à Montréal et l’autre fait partie de l’équipe de prévente, au sein de laquelle on analyse des données et on élabore des solutions en vente. Son troisième fils est père à la maison et s’occupe de trois enfants en bas âge, alors que sa fille, la cadette, est une infirmière en chef adjointe à l’hôpital Lakeshore situé à Pointe-Claire.

Peter est un homme d’affaires de principe pour qui l’authenticité et l’honnêteté sont des valeurs fondamentales.

« Ce sur quoi je ne fais aucun compromis, c’est l’éthique. Tu as intérêt à être honnête avec tes clients, tes employés et tes investisseurs. Toutes les autres choses, tu peux les regagner facilement. Si tu perds de l’argent, il y a toujours un moyen d’en refaire. Si tu perds un client, tu peux en trouver un autre. Mais si tu perds ta crédibilité morale, il ne te reste plus grand-chose ! »

De nature introvertie, Peter est un lecteur aguerri habité par une soif d’apprendre intarissable.

La journée où je vais cesser d’apprendre, il sera temps de prendre ma retraite !

 

Soutenir les élèves en difficulté

Depuis les années 90, Tecsys soutient financièrement l’école secondaire alternative Éducation Plus, qui accueille les élèves ayant eu des difficultés à s’intégrer dans les écoles dites standards.

Les élèves peuvent y bénéficier d’accompagnement ainsi que d’une approche pédagogique différente dans le but de réintégrer les bancs de l’école et, ultimement, obtenir leur diplôme.

Peter a à coeur l’instruction des jeunes qui vivent des difficultés d’apprentissage ou d’adaptation.

 

Soutien

Une esquisse de l’avenir...

À un clic de conquérir le monde

L’équipe Tecsys chérit le projet d’augmenter significativement le nombre d’entreprises qu’elle sert sur le plan mondial. Lors des cinq dernières années, l’organisation a réussi à doubler ses revenus et elle envisage de faire de même lors des quatre prochaines années.

Il n’y a pas de limites en ce qui concerne la taille que peut avoir l’entreprise. Le marché dans lequel on est,
est vaste !

Peter estime qu’il est possible que les revenus de Tecsys s’élèvent à un milliard
de dollars dans la décennie à venir.

Nous sommes dans une excellente position pour y parvenir.

 

International

 

Nous avons une
réelle longueur d’avance sur la concurrence. Il n’y a personne qui offre une plateforme pour les chaînes d’approvisionnement qui soit aussi complète que la nôtre pour
les hôpitaux.

 

À lui seul, le domaine hospitalier
américain peut mener à un chiffre
d’affaires de 600-700 millions de dollars.
Le dirigeant souhaite poursuivre dans
cette veine, puisque l’entreprise a très
peu de concurrence dans ce domaine
qu’elle a fait sien.

L’équipe Tecsys est fière
d’avoir trouvé sa place au
sein d’un marché niché dominé
par des multinationales.
Avec une si grande expertise,
l’avenir de Tecsys ne peut
qu’être lumineux !

Tecsys

1, Place Alexis Nihon, suite 800
Montréal (Québec) H3Z 3B8

1 800 922-8649

tecsys.com

Éditeur : Memorial Éditions
Direction de l’édition : Audrey Dallaire
Auteure : Evelyne Bilodeau
Conception graphique : Liliane Racine
Révision : Marcelle Racine

© 2023, Memorial Éditions

À lire aussi
dans le même
secteur d'activités


Communication, technologie & Technologie de l'information, Transport & Entreposage

Centre du camion Mabo

Services, Transport & Entreposage

Abitibi-Témiscamingue

Centre du camion Mabo | Récit Centre du camion Mabo | Récit

Trilogie

Communication, technologie & Technologie de l'information

Montérégie

Trilogie | Récit Trilogie | Récit

Intercar

Transport & Entreposage

Saguenay-Lac-Saint-Jean

Intercar | Récit Intercar | Récit

Tecsys – English

Communication, technologie & Technologie de l'information, Transport & Entreposage

Montréal

Tecsys – English | Récit Tecsys – English | Récit

Solugaz

Matières premières, Transport & Entreposage

Bas-St-Laurent, Capitale-Nationale, Côte-Nord, Saguenay-Lac-Saint-Jean

Solugaz | Récit Solugaz | Récit

Mirego

Communication, technologie & Technologie de l'information

Capitale-Nationale

Mirego | Récit Mirego | Récit

NOVAXIS SOLUTIONS

Communication, technologie & Technologie de l'information

Capitale-Nationale

NOVAXIS SOLUTIONS | Récit NOVAXIS SOLUTIONS | Récit

C.A.T.

Transport & Entreposage

Montérégie

C.A.T. | Récit C.A.T. | Récit

Micro Logic

Communication, technologie & Technologie de l'information

Capitale-Nationale

Micro Logic | Récit Micro Logic | Récit

Techno Diesel

Services, Transport & Entreposage

Lanaudière

Techno Diesel | Récit Techno Diesel | Récit

Groupe V

Transport & Entreposage

Laval

Groupe V | Récit Groupe V | Récit

GB Micro

Communication, technologie & Technologie de l'information

Montréal

GB Micro | Récit GB Micro | Récit

Nationex

Transport & Entreposage

Montérégie

Nationex | Récit Nationex | Récit

R2i

Communication, technologie & Technologie de l'information

Montréal

R2i | Récit R2i | Récit

Préhos

Communication, technologie & Technologie de l'information

Capitale-Nationale

Préhos | Récit Préhos | Récit

Dolbec International

Transport & Entreposage

Capitale-Nationale

Dolbec International | Récit Dolbec International | Récit

Express Mondor

Transport & Entreposage

Lanaudière

Express Mondor | Récit Express Mondor | Récit

RNC Média

Communication, technologie & Technologie de l'information

Montréal

RNC Média | Récit RNC Média | Récit

Mobile-Punch

Communication, technologie & Technologie de l'information

Chaudière-Appalaches

Mobile-Punch | Récit Mobile-Punch | Récit

Équipement St-Germain

Construction, Transport & Entreposage

Capitale-Nationale, Montérégie

Équipement St-Germain | Récit Équipement St-Germain | Récit

À lire aussi
dans la même
région


Montréal